« Tempête à venir sur l’industrie laitière | Accueil | S’inspirer des modèles d’ailleurs… mais jusqu’au bout ! »

08/10/2014

Commentaires

Patrice Juneau

Manque de rigueur... Ce qui est véritablement demandé par l’UPA (résolution congrès 2013), c’est la mise en place d’un organisme nouveau ou existant qui pourrait intervenir dans le transfert des terres agricoles en priorisant la relève agricole des producteurs qui les cultivent. Donc pas nécessairement une SADAQ.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.